Côté cour, Côté jardin, 10 lieux insolites, 10 œuvres artistiques.
Un parcours éphémère à ciel ouvert dans des cadres insolites, que les
propriétaires ouvrent exceptionnellement le temps d'une journée.
Dans le centre historique de Chartres, le dimanche 12 juin de 11h à 17h.

Pour voir les dates passées : cliquez ici pour vous rendre à la page "Expositions"

-

Nu chez les premiers artistes, l'être sculpté s'est habillé, déshabillé, rhabillé. Du fin drapé, vêtement de circonstance des vestales faisant ressortir les formes, à l'âpre robe de bure des pleurants de Jean de la Huerta et Antonin le Moiturier au XVème siècle, faisant ressortir l'attitude de soumission, l'habit prend un sens " castique ", attribut de tel homme reconnaissable, jusqu'à ce que le visage disparaisse au profit de la forme. La juste masse de l'encapuchonné, archétype du méditant, nous attire et nous inquiète parce qu'elle respire celui qui n'est pas encore mort. Homme face à l'inéluctable cherchant le salut. Ici les capuches ont retrouvé un visage, un faciès animal. Peut-être en référence aux animaux moines de Bosch ou tout simplement dans la logique de son travail précédent la sculpture animalière. Les formes fantomatiques de plâtre, de terre, de bois, de béton ou de résine résonnent en nous comme des évidences. Ces êtres qui de loin semblent vecteur de sainteté ne sont, à y regarder de plus près, que des animaux. Damien Granelle a résolument tourné une page, il commence une grande œuvre.

Hervé Petit.

-

Un reportage sur le travail de Damien Granelle :


Libertivi.com > Écoutez Voir > Damien Granelle par Libertivi.com
Photos : Hervé Couture  |  Site : Joseph Sardin  |  Mentions Légales
sculpteur,damien,granelle,bois,terre,ceramique